Enquêtes

titre-enquetes

Procédures et analyses des données

Nous avons réédité sous forme de cahier pratique le guide de l’enquêteur. Cette version [3.1, mai 2008] remplace celle que nous avions mise en page en janvier 2007 [3.0], laquelle s’inspirait déjà des travaux de la Sobeps notamment pour la méthodologie à appliquer pour le recueil de témoignages.

Elle comporte comme son nom l’indique les premiers éléments à connaître pour débuter l’enquête de terrain dans de bonnes conditions, revue et corrigée par notre ami Franck Boitte.

Le système de classification et d’indicateurs de fiabilité pour l’étude des Ovnis du Dr Jacques Vallée a été rajouté en annexes afin de fournir aux enquêteurs en herbe toute la matière non seulement dans la constitution d’un rapport d’enquête digne de ce nom mais également dans une optique d’archivage et d’un travail statistique qui puisse être interprété au niveau international.

Bien entendu, rien ne remplace la pratique in situ et les confrontations témoins/enquêteurs qui ont donné à l’ufologie ses lettres de noblesse.

Ce guide nouvelle mouture (66 pages, format cahier A4 relié par thermocollage) est disponible dans notre boutique au prix de 13 euros envoi postal compris.

Nous espérons que ce guide vous sera d’une grande utilité et nous vous souhaitons de bonnes enquêtes !

Introduction (extraits)

Dès qu’un phénomène aérospatial non identifié (P.A.N) est signalé, il importe que son investigation débute immédiatement. Toutes les recherches ultérieures dépendront en effet de la rapidité et du sérieux avec lesquels ces premières enquêtes auront été menées. C’est à partir des documents réunis à cette occasion que les chercheurs pourront un jour analyser ce phénomène, en comprendre leurs motivations et qui sait un jour, en percer le secret.

C’est à l’enquêteur qu’il appartient de fournir tous les éléments indispensables aux nouvelles recherches. Il faut donc apporter un soin tout particulier à ce travail et le mener à bien dans les meilleures conditions possibles. Ce guide n’a d’autre but que de permettre à l’enquêteur bénévole de mieux diriger ses investigations. Il n’est pas aisé de fixer une méthode de recherche type lors des interrogations de témoins, chaque témoignage représentant un cas particulier. Ensuite, chaque témoin a sa personnalité propre et il n’est pas question d’imposer à l’enquêteur une sorte de mode opératoire stéréotypé et infaillible qui aboutirait à une solution unique. C’est de la diversité des méthodes d’investigations, des recoupements et analyses des résultats alors obtenus que dépend la fiabilité des découvertes finales.

Il convient d’interpréter intelligemment les informations suivantes en fonction des éléments recueillis lors de vos recherches. Il va de soi que ce guide n’est pas établi dans une forme définitive, les méthodes d’investigations évoluant avec le temps, c’est à chacun de savoir compléter cet ouvrage en y incluant toutes les méthodes d’investigations additionnelles. Nous nous contenterons donc dans une première partie d’énoncer quelques grands principes sur la manière d’opérer. (Pages 4 à 10).

Dans la seconde partie de ce guide, vous trouverez un aide mémoire qui vous permettra de mieux préparer votre travail en n’oubliant aucune question importante. (Pages 11 à 24). La troisième partie comprendra quelques notions pratiques que tout bon enquêteur se doit de posséder. (Pages 25 à 44). Enfin, la partie Annexes (pages 45 à 66) vous permettra de finaliser votre rapport d’enquêtes qui sera ensuite archivé.

Équipé de votre matériel, il ne vous reste plus maintenant qu’à partir confiant vers des enquêtes à mener le plus rapidement possible car n’oubliez pas que chaque jour qui passe efface dans la mémoire du témoin des renseignements précieux dont il ne soupçonne peut-être pas l’intérêt.

Bon travail d’enquête et merci de votre collaboration !

Afin de noter au plus vite les premiers éléments d’une observation, nous remplissons une fiche de synthèse en présence du témoin. Diverses autres informations peuvent être ajoutées à ce document (croquis, relevé de traces, courriers auprès des aérodromes du secteur, Météo-France etc…).

Des photographies réalisées sur les lieux de l’observation et tout autre donnée relevée par l’enquêteur constituent ensuite le dossier d’enquête dans lequel figurera le rapport d’enquête définitif de l’enquêteur.

line

Ressources connexes

Disponible en téléchargement GRATUIT ici :

guide de l’enquêteur

Téléchargez la fiche de synthèse 2007 :

bt-PDF